Un beau cadeau de Noël : La série télévisée "The Chosen"

La série dramatique The Chosen raconte l'expérience des rencontres des disciples avec Jésus et nous invite à regarder notre «Moi» et notre relation unique avec le Christ.
P. John Roderick

Quelques mois après le début de la pandémie, j'ai découvert une nouvelle série télévisée intitulée The Chosen, grâce à un commentaire que j'ai lu sur un site d'information catholique. J'ai décidé d'y jeter un coup d'œil, en découvrant sur YouTube l'épisode spécial de Noël et les 8 épisodes suivants de la première saison.

The Chosen
est un drame historique basé sur la vie de Jésus-Christ et de ses disciples. Il est créé et réalisé par le cinéaste américain Dallas Jenkins qui raconte la vie de Jésus à travers les yeux de ceux qui l'ont rencontré. La série est financée par ses spectateurs grâce au sociofinancement et a déjà récolté plus de 10 millions de dollars, ce qui en fait le plus grand projet jamais réalisé par ce type de financement participatif. La deuxième saison sortira au cours de la prochaine année.
Avant la pandémie, je vivais et travaillais comme prêtre missionnaire à Bogota, en Colombie. Je suis rentré au Canada au début de la pandémie pour des raisons de santé, mais je continue mon travail pastoral (grâce à Zoom et au téléphone !) en tant qu'aumônier et enseignant dans une école privée pour garçons, et en accompagnant un groupe de jeunes adultes qui se réunissent dans ma paroisse. Pendant ces longs mois, j'ai continué à rencontrer mes élèves chaque semaine pour des cours de catéchisme, et chaque samedi soir, je rejoins les jeunes adultes pour un moment d' école de communauté.

Tout au long de ces mois où il n'était pas possible d'être physiquement présent et de partager la vie, j'ai cherché des moyens créatifs pour accompagner et transmettre la vie de l'Église à tous mes amis en Colombie. Est-ce même possible quand nous sommes à des milliers de kilomètres les uns des autres ? Mon désir de communiquer la foi est ce qui m'a attiré vers cette proposition artistique.
Dans cette série, quelque chose d'essentiel de l'expérience chrétienne est rendu visible. En racontant de manière dramatique les rencontres personnelles de chaque personnage avec Jésus, le thème de la vocation en tant que relation profondément personnelle et unique avec Jésus qui façonne toute la vie d'une personne résonne. Le Christ vient chercher personnellement chaque personne, pour toucher notre for intérieur.
Dans cette première saison, ce qui me frappe le plus est la façon dont les différents personnages du Nouveau Testament sont développés à la lumière de leurs vocations, de leurs appels personnels par Jésus. Le titre lui-même, The Chosen, est une clé importante pour comprendre le développement de la série. Les histoires de Marie Madeleine, d'André et de son frère Simon, de Matthieu le collecteur de taxes, et d'une manière particulière de Nicodème, sont racontées à travers leur vocation personnelle et leur rencontre avec le Seigneur. Ils ont été appelés et choisis par le Seigneur lui-même.

Le spectateur est initié à leurs voyages personnels, ainsi qu'au drame et à la recherche de sens que chacun de ces personnages a vécu pendant leur temps avec Jésus. Nous découvrons leurs circonstances et leurs difficultés qui les ont parfois empêchés de reconnaître comment la présence de Jésus correspondait à leur cœur et à leurs désirs les plus profonds. Je n'oublierai jamais le moment où André a couru vers son frère Simon pour lui dire qu'il avait trouvé l'Agneau de Dieu, et où Simon, le pêcheur en difficulté, a regardé son frère d'un air confus en disant « Pourquoi me parles-tu d'agneaux, alors que je ne pense qu'à des poissons ? » Il y a aussi un bon élément d'humour et d'ironie qui s'imbrique dans le scénario, ce qui le rend rafraîchissant.

Pourquoi est-ce que je veux partager cela avec les personnes que j'accompagne en Colombie ? The Chosen nous rappelle que nous aussi sommes invités à considérer notre propre cheminement de foi personnel à la lumière de l'humanité et de l'expérience des premiers disciples. Nous sommes invités à nous mettre à la place de Simon Pierre, de Marie Madeleine et des autres, et à reconnaître que notre expérience personnelle et notre recherche de Dieu ne sont pas différentes des leurs. Chacun de nous a un cœur qui aspire à la vérité et au sens et trouve son accomplissement dans la rencontre avec Jésus Christ.
Comme ces personnages historiques, par notre baptême, nous avons aussi été appelés et choisis par Dieu. Nous sommes invités à vivre notre vie comme une vocation, c'est-à-dire comme une réponse continuelle à l'appel de Dieu qui nous atteint à travers les sacrements et la vie de l'Église, mais aussi à travers le caractère concret de nos circonstances et difficultés quotidiennes. Nous sommes appelés à vivre une relation de familiarité avec Jésus et le Père, de la même manière que les premiers disciples choisis de Jésus.

En cette période de l'Avent et de Noël, demandons à être renouvelés par la vie de l'Église et sa vie sacramentelle. Demandons à être réveillés par la présence de Jésus qui cherche à nous rencontrer et à nous appeler dans le concret des circonstances quotidiennes de nos vocations personnelles. En réfléchissant à la naissance de l'enfant Jésus ce Noël, n'oublions pas qu'il est venu chercher une relation personnelle avec chacun de nous. Alors que nous nous efforçons de nous souvenir de garder le « Christ » à Noël, souvenons-nous également de la préoccupation passionnée du Christ pour notre « moi ».

Pour plus d'informations sur cette série télévisée, veuillez consulter le site https://studios.vidangel.com/the-chosen.